kordiane

Qi Gong

Les écoles de Qi Gong sont nombreuses, avec leurs méthodes et caractéristiques propres, mais toutes enseignent des techniques qui travaillent la régulation à la fois du corps, de la respiration et de l’esprit.



La régulation du corps
« Etre détendu sans être mou, être en mouvement sans crispation ».

En posture statique, le corps doit être relâché sans tension. Les genoux fléchis, le bassin légèrement vers l’avant, les épaules relâchées, la tête poussant vers le ciel, afin que la colonne vertébrale soit bien droite, et que l’énergie puisse ainsi circuler librement.
Lorsque la technique est dynamique, les mouvements doivent être amples, harmonisés, souples, lents.

La régulation de la respiration
La respiration est généralement abdominale. Elle doit être lente, profonde, progressive, continue. D’autres types de respirations sont parfois mises en œuvre : respiration abdominale inversée, par les talons, avec prononciation de mots, corporelle.
La respiration abdominale permet de renforcer les fonctions respiratoires, de masser les organes internes, de tonifier l’énergie du Dan Tian, facilitant ainsi la circulation du sang et de l’énergie. La respiration lente et profonde permet également de calmer l’esprit.

La régulation de l’esprit
L’état d’esprit doit être positif et calme. La concentration et/ou la visualisation permettent de faire la « tête vide », d’éliminer les idées confuses.
Le cortex cérébral se met alors dans un état d’inhibition protectrice et détendu, ce qui favorise la décontraction du corps, la diminution de consommation d’énergie, le renforcement des fonctions du cerveau, l’accumulation et la circulation d’énergie.

Ainsi, tout le corps peut se trouver détendu, relâché, sans tension, ce qui favorise la circulation de l’énergie dans l’organisme.