kordiane
Source: A la source du Tai Ji Quan - Transmission de l'école Chen / Wang Xian et Alain Caudine (Guy Trédaniel Editeur, 2005)

Il est avant tout nécessaire de respecter une POSTURE CORRECTE :
- RECTITUDE du corps / buste
- équilibre au CENTRE / maintien de l'AXE
- EXPANSION dans toutes les directions en respectant les équilibres physiologiques et une certaine contenance

On veillera en particulier à l'alignement vertical des épaules et des hanches, des coudes et des genoux, des mains et des pieds, relâchés, agissant en synchronicité.

Concernant la MOBILISATION DU CORPS, elle se fait en agilité, finesse, détente, reposant sur les rotations au niveau de la taille, des hanches et de la poitrine.

A la fin de chaque mouvement, quand on marque la posture finale, on s'attachera à rassembler du haut et du bas, de la gauche et de la droite, l'INTENTION, le SOUFFLE, et l'ESPRIT pour les reconduire dans le DAN TIEN, la taille se relâche encore davantage dans l'axe, le coccyx a de la force, les reins sont pleins, LA PARTIE INFERIEURE DU CORPS EST FERME ET STABLE.

Les muscles et les articulations au niveau de la poitrine et du dos sont détendus, les épaules relâchées, les coudes enfoncés, les reins comme affaissés, une respiration profonde liée à la libération du diaphragme s'installe, le souffle peut s'enfoncer dans le ventre naturellement. LE HAUT DU CORPS EST LEGER ET DISPONIBLE.

Les 3 paramètres d'une posture juste :
- ETRE DETENDU AU CENTRE
- MOBILISER AVEC RONDEUR ET DISPONIBILITE
- STABILISER LES RACINES