kordiane
Une photo de Maître Wang Xian en posture de Tai Ji, vous rappelant tous les points auxquels vous devez être attentifs...
Source : A la source du Tai Ji Quan - Transmission de l'Ecole Chen / Wang Xian et Alain Caudine (Guy Trédaniel Editeur, 2005)

Le Tai Ji Quan style Chen représente l’origine de toutes les écoles de Tai Ji. Il a été créé par Maitre Chen Wangting au 17ème siècle, et est transmis depuis de génération en génération par la famille Chen. Encore peu connu en Occident il y a quelques années, les pratiquants sont de plus en plus attirés par ce style, qui a su conserver toute l'essence du Tai Ji. En effet, le style Chen a su garder les spécificités telles que l’harmonie, la souplesse, l’énergie, la rapidité, la lenteur, la capacité du corps à se mouvoir en un seul ensemble, la force en spirale. Le style Chen est efficace pour renforcer et préserver la santé. C’est une très bonne méthode de self-défense. Il peut être pratiqué par tous, dans des approches adaptées à chacun.
Source: A la source du Tai Ji Quan - Transmission de l'école Chen / Wang Xian et Alain Caudine (Guy Trédaniel Editeur, 2005)

Il est avant tout nécessaire de respecter une POSTURE CORRECTE :
- RECTITUDE du corps / buste
- équilibre au CENTRE / maintien de l'AXE
- EXPANSION dans toutes les directions en respectant les équilibres physiologiques et une certaine contenance

On veillera en particulier à l'alignement vertical des épaules et des hanches, des coudes et des genoux, des mains et des pieds, relâchés, agissant en synchronicité.

Source: A la source du Tai Ji Quan - Transmission de l'école Chen / Wang Xian et Alain Caudine (Guy Trédaniel Editeur, 2005)

Au début de l'apprentissage du Tai Ji Quan Chen, il convient d'étudier les principes de la posture correcte et la  réalisation des mouvements de la forme, en s'attardant sur la compréhension de la mobilisation de l'énergie dans le corps.

LE PRINCIPE DES "3 SECTIONS"
 
3sections.jpgLe corps et toutes ses parties peuvent être décomposés en 3 sections :
- HAUTE (ou terminale)
- MEDIANE (ou centrale)
- BASSE (ou racine)

Corps entier : Jambes (racine) / Buste (centrale) / Tête (terminale)
Jambe : Hanche (racine) / Genou (centrale) / Pied (terminale)
Main: Poignet (racine) / Paume (centrale) / Doigts (terminale)

Le "traité de la boxe" dit : "si la section distale n'est pas clairement identifiée, il n'y a pas d'appui ni de visée, si la section médiane est ignorée, le centre, le ventre est vide, si la section proximale est négligée, l'instabilité est générée."
Source: A la source du Tai Ji Quan - Transmission de l'école Chen / Wang Xian et Alain Caudine (Guy Trédaniel Editeur, 2005)

3harmonies1.gifLe système des 3 harmonies implique l'étude
de la coordination précise entre les articulations,
à savoir le lien entre :

- les MAINS et les PIEDS
- les COUDES et les GENOUX
- les EPAULES et les HANCHES

Extrait du livre "101 réflexions sur le Tai Chi Chuan", de Michael Gilman :

"Nous plaçons la main gauche ouverte (le gauche est yin et réceptif, doux, flexible) sur le poing droit (le droit est yang et créatif, ferme, solide) devant le Tan Tien moyen (coeur-esprit, centre émotionnel), et gardons le dos bien droit. Lorsque je vous salue ainsi, je signifie que, tel le taï chi, je suis ferme et solide à l'intérieur, doux et flexible à l'extérieur, et que je possède à la fois les qualités du yin et du yang, et aussi le fait que mon coeur-esprit reconnaît ces mêmes qualités en vous".

Extrait de "les 108 clés du TaiChi - Une parure de perles" de Michael Gilman :

"Le dragon est synonyme d'animal mythique, avec sa longue queue qui traîne derrière lui et sur laquelle il peut se reposer... Imaginez-vous doté d'une longue et solide queue descendant directement de l'épine dorsale et touchant le sol. Quand vous exécutez la forme, prenez appui sur elle. Une autre image vient encore à l'esprit : celle du trépied qui permet la visualisation de l'équilibre recherché; avec ses trois points de contact au sol, le trépied a l'avantage d'offrir une stabilité tous terrains. Imaginez-vous possédant une jambe supplémentaire, à partir de l'épine dorsale. Servez-vous en comme soutien".